J’ai rencontré Béa Johnson…

J’ai eu l’opportunité d’assister à une de ses conférences lors de sa tournée européenne. Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, Béa Johnson est une française installée aux Etats-Unis depuis l’âge de 18ans, marié à un américain, a deux adolescents. C’est au décours d’un déménagement  que la famille s’est rendue compte qu’elle n’utilisait que 20% de ses affaires, que les 80% au garde-meuble ne leur ont pas du tout manqué mais surtout elle en a profité pour faire des activités, passer plus de temps ensemble.

Elle n’a eu de cesse alors, de chercher et de réfléchir à son mode de vie, à sa consommation et de réduire au maximum ses déchets. Cette démarche s’est faite sur plusieurs années avec parfois des déconvenues. Elle a le pot contenant ces déchets de l’année 2015 ci-dessous.

Afficher l'image d'origine

Elle a décidé d’écrire un livre pour partager son expérience qui s’intitule « Zéro Déchet ». Le titre peut faire peur, trop minimaliste dans uns société très consommatrice. Elle évoque ses 5 grands principes: Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Composter. Elle donne beaucoup d’exemples de la vie quotidienne, des difficultés rencontrées, des recettes beauté, comment faire soi-même ses produits ménagers, des astuces pour gérer ses vêtements….

Ce que j’ai retenu de la conférence:

  • La France est en avance sur les USA pour le bio, le recyclage, le vrac. Par exemple aux USA la viande est toujours sous vide, vous ne pouvez pas acheter des œufs au détail.
  • Mot d’ordre DESENCOMBRER, et ACHETER C’EST VOTER! A partir du moment où nous acceptons les emballages nous votons pour qu’il y en ait toujours plus.
  • Cadeaux d’expérience plutôt que cadeaux matériels. Elle a donné un exemple qui m’a touché, lors d’une fête d’anniversaire il y a quelques années pour un copain de son fils, elle décide de ne pas offrir de bien matériel.  Son fils de 7 ans a offert une sortie au restaurant, où tous les deux sous la surveillance des parents quelques tables plus loin, ont passé commande, ont mangé leur repas et a payé l’addition: ils ont fait comme des « grands ». Cet évènement les a beaucoup marqué et enrichi. C’est le genre de cadeau que j’aurais bien aimé à 7ans! 🙂
  • Bannir le »Au cas où ». Le nombre de fois où j’ai dit ou entendu cette expression! Je me retrouve alors avec beaucoup d’affaires que je n’utilise pas. Pour la quasi totalité de ses achats Béa J. privilégie le marché de l’occasion.
  • Dans sa garde-robe 15 vêtements pour 50 combinaisons possibles! … ça donne à réfléchir!

Afficher l'image d'origine

  • Son discours est clair, précis, axé sur le côté pratique, elle a un franc-parler avec beaucoup d’humour. A aucun moment elle ne fut incisive ou moralisatrice; elle ne dit jamais « faites comme moi ».
  • Le plus par rapport à son livre, ce sont les photos montrées de son intérieur et comment on peut voir le côté épuré, donc très facile pour faire le ménage, comment ça libère l’esprit et comment c’est plus facile de gagner en temps mais aussi en argent: la famille a économisé 40% de ses revenus depuis le début de l’aventure.
  • Elle insiste sur la prévention et non pas le recyclage à tout prix car recycler c’est très bien mais cela ne baisse pas la consommation de biens.
  • Elle s’est aperçue que sa famille était moins malade…en même temps elle ne mange plus de produits industriels….
  • Elle ne se contente pas de qu’elle fait, elle est toujours en recherche pour faire avancer les choses. Elle a écrit un livre, a un blog ici et une application ici permettant de trouver des magasins en vrac près de chez vous.

J’ai pu dédicacer mon livre et donc la voir de près…je ne retiens qu’une chose: elle est solaire, radieuse. En tant que bloggeuse beauté, j’ai retenu qu’elle a trois produits dans sa salle de bains huile végétale, une huile solaire et un savon.

Malgré quelques réactions qui m’ont dépitées à la sortie de la conférence comme « moi avec mon ado ce n’est pas possible il aime trop ses jeux ou qu’est ce qu’il va faire si je lui enlève ses jouets? », je suis très heureuse d’avoir pu assister à cette conférence gratuite. J’ai retenu sa formidable énergie, et je repars avec le sentiment que QUAND ON VEUT ON PEUT.

Et pas plus tard que le we dernier, j’ai refusé des gobelets en plastique dans un fast-food, les sauces en surplus, j’ai décidé de ne plus acheter de petites bouteilles d’eau mais un thermos, de chercher et trouver des magasins de vêtements d’occasion, de faire du tri, de me désabonner à des revues et à des newsletters…et bien croyez-moi ça fait un bien fou!!!

Si ce sujet vous intéresse je conseille d’acheter le livre…si possible d’occasion 🙂 et de faire un tour sur son blog.

A bientôt et prenez soin de vous.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s